Curd Jürgens an seine Mutter Marie-Albertine ("Moussia"), um Weihnachten 1946

Curd Jürgens an seine Mutter Marie-Albertine („Moussia“), um Weihnachten 1946

Curd Jürgens an seine Mutter Marie-Albertine ("Moussia"), um Weihnachten 1946

Curd Jürgens an seine Mutter Marie-Albertine („Moussia“), um Weihnachten 1946

Chère maman, merci pour ta gentille lettre et vos gentilles _____ pour Noël. C’est vraiment un jour où on voudrait être au milieu de la famille. Que ce serait charmant si tu ma chère motschilein, serais ici et les parents de Judith aussi pour faire une grande fête. Mais cela on ferra encore une foi[s], j’en suis s[û]r. Jeannette, Marguerite, Herbert, Judith, Hockel, Papa & Madame Holzmeister et les enfants tous ensemble vis-à-vis de l’arbre chantant „Oh Tannenbaum“. Un jour quand les circonstances seront un petit peu mieux on le fera. Et on la fêtera à Vienne parce qu’on doit avoir de la neige, dehors il doit faire froid, les cl[o]ches les vieilles cl[o]ches doivent sonnés. Pour chacun un petit cadeau, un bon dîner tous ensemble, un vin rouge, une bouteille du champagner [= champagne]. Oh, ma chère motschilein, que je voudrais te faire un cadeau de nous pouvoir rassembler tous autour de toi.

Le seul cadeau que momentan[é]ment je peux te faire est de te promettre qu’un de ces Noël on fêtera tous ensemble. On l’____ la carte pour le clipper et tu viendras

 

Curd Jürgens an seine Mutter Marie-Albertine ("Moussia"), um Weihnachten 1946

Curd Jürgens an seine Mutter Marie-Albertine („Moussia“), um Weihnachten 1946

J’espère que vous allez fêter gentillement avec les enfants de Jeanette et que Jeanette vous acc____  une jolie fête comme je la connais elle fera tout pour que la fête aie de la ressemblance avec celles de nôtre enfance.

Ces fêtes de Noël à Munich et à la Oldenburgallee ce sont des souvenirs qu’on n’oublie pas pour toute sa vie. Et, je crois, que la façon avec laquelle on attend et on fête les grands jours de l’année seront toujours dans la vie de chacun plein de désir de faire aussi beau, aussi solennel ( ?) qu’elles étaient dans l’enfance. Hors, quand on a eu des parents qui ont vécus avec un tel grandiose pan[a]che c’est difficile de les imiter. Mais, au moins grande on ne peu[t] pas fêter ces fêtes aussi bien que les parents on a beaucoup [à] raconter, le soir quand les chandelles brûles et le parfum de l’arbre remplis la chambre. Merci, ma chère chère maman pour tous les magnifique Noëls que tu nous donnés, pour des jours qui ont [en]dorés  nôtre jeunesse et ainsi toute nôtre vie[s]. Je te souhaite que la fête sera un petit de celles de la Besonnière et de la Oldenburgallee.

Je t’embrasse de tout mon cœur ton fils.

Liebes Jeanettchen, lieber Herbert, ich wünsche Euch von ganzem Herzen ein recht frohes schönes Weihnachten

In alter Liebe Euer Curd

0 Kommentare

Dein Kommentar

An Diskussion beteiligen?
Hinterlasse uns Deinen Kommentar!

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

Eine kleine Rechenaufgabe: * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.